dimanche 29 mai 2011

Compte rendu de l’Assemblée Générale Extraordinaire du CVUH, 28 mai 2011.




L’ouverture de l’AG a lieu à 10h15.


9 personnes présentes.
Laurence de Cock rappelle en préambule que l’assemblée générale extraordinaire  se tient aujourd’hui après plusieurs assemblées qui n’ont pas permis de renouveler les instances. Après quelques années de fonctionnement plus difficile, l’association doit retrouver un nouveau souffle en dépoussiérant ses statuts afin de les mettre en conformité avec la physionomie actuelle des activités du CVUH.

10 personnes présentes.

Premier point à l’ordre du jour : Modification des statuts de l’association.

Laurent Colantonio présente les modifications envisagées. (en italique)

Modification proposée pour l’art. 3 p 4 : « Le siège social de l’association est fixé à Montreuil, 33 rue Gaston Lauriau. 93100.
Modifications proposées pour l’art. 9  p 6 : « L’association est dirigée par un conseil d’administration de 10 membres dont un président(e),  deux vice-président(e)s, un trésorier et un secrétaire,  élus pour 1 an par l’assemblée générale  au scrutin uninominal à un tour et majoritaireLe conseil d’administration  comprend également les anciens présidents de l’association qui sont membres de droit.»
« Le conseil d’administration élit parmi ses membres, un bureau composé, du (de la) président(e), du( de la) trésorier(e) et du (de la) secrétaire. »

Modifications proposées pour l’art. 11 p 7 & 8 : « L’association ne pourra délibérer valablement que si le quart de ses membres est présent » est supprimé.

Une discussion a lieu, à propos de l’utilité ou non de garder un quorum. O. Le Trocquer et Anne Jollet sont pour: parce que cela leur semble garantir  un rapport à la dimension démocratique de l’Assemblée générale. La plupart des membres présents considèrent que le quorum fait courir le risque de ne pas avoir le nombre de membres nécessaires pour prendre des décisions, et que l’existence du bureau et du Conseil d’administration sont des garanties suffisantes pour la tenue d’une Assemblée générale démocratique.

« L’assemblée statue sur les moments importants de la vie associative. Les décisions sont prises à la majorité des membres présents ou représentés. »

« Le trésorier rend compte de sa gestion et soumet le bilan à l’approbation de l’assemblée après vérification des comptes par deux assesseurs choisis dans l’assemblée générale. »

« Il est procédé au remplacement des membres du conseil sortant au scrutin uninominal à un tour et majoritaire. »

Modification proposée pour l’art. 14 : « En cas de dissolution prononcée par les deux tiers au moins des membres présents ou représentés à l’assemblée générale… »


14 présents.

Vote sur les nouveaux statuts 
Pour :  30 (13 présents et 18 représentés),  Contre : 0,  Abstentions : 3 (2 présents, 1 représenté).


Deuxième point à l’ordre du jour : Renouvellement des organes directeurs .

Les 3  anciens présidents sont membres de droit : Laurence de Cock, Gérard Noiriel, Catherine Coquery Vidrovitch.

Les candidats pour le conseil d’administration sont : Laurent Colantonio, Fanny Madeline, Véronique Servat, Jean Vettraino, Blaise Dufal, Olivier le Trocquer, Natacha Coquery, Aurore Chery, Sylvie Aprile et Anne Jollet.

13 présents.

Election du nouveau conseil d’administration :
Pour : 33  (13 présents, 20 représentés). Election à l’unanimité.
Election du nouveau  bureau : Président : Laurent Colantonio, Vice Présidentes : Sylvie Aprile, Anne Jollet, Trésorière : Fanny Madeline, Secrétaire : Véronique Servat.
Pour : 33 (13 présents, 20 représentés).

Addenda à l’ordre du jour.

            La collection passé-présent des éditions Agone :

Les éditions Agone demandent à l’assemblée générale de se prononcer sur : la poursuite de  la collaboration Agone CVUH, le prolongement du mandat des directeurs de collection Philippe Olivera et Thomas Loué, et la possibilité pour les directeurs de collection de prospecter pour la publication de nouveaux ouvrages.

Anne Jollet, vice présidente précise que l’articulation entre l’association et  l’éditeur est très importante. Cette collaboration doit apporter  un plus au CVUH en faisant les projets. Il est souhaitable  que les directeurs suscitent des débats préalables dans l’association avant publication par exemple lors d’une journée de travail. Il faut faire disparaître la scission entre ceux qui publient et ceux qui font vivre l’association. L’éditeur doit représenter le dynamisme de l’association.

Vote :
Sur la poursuite de la collaboration : Pour : 33 (13 présents, 20 représentés), adoptée à l’unanimité. Sur la reconduction du mandat des directeurs de collection : adopté à l’unanimité. Sur la prospection : adopté à l’unanimité sous réserve que les auteurs prospectés s’engagent notamment à faire vivre l’association autour de leur publication sous la forme, par exemple, d’une participation à une journée de réflexion avec ses membres.

            Les projets du CVUH.

CVUH et Université populaire de Gennevilliers 26-27 novembre 2011 : Le thème de l’université populaire du 92 sera « être d’ici et d’ailleurs ». Elle se tiendra au centre des Grésillons de Gennevilliers.
L’organisation étant déjà très avancée, il sera difficile d’associer le CVUH à l’organisation de cette manifestation qui se décline en différents ateliers abordant le thème choisi pour la session 2011. En revanche, le CVUH peut y participer en s’insérant comme partenaire, intervenant par ses membres dans les débats des différents ateliers. La participation du CVUH se fera en fonction de la maquette des ateliers qui lui sera soumise et qui est encore en voie de finalisation.
Fanny Madeline propose de poursuivre l’élaboration de son projet de journée d’étude sur les médias.

2 publications sont mises au catalogue d’Agone pour 2012 :
-         de JL Chapey, B. Gainot, G. Mazeau, F. Régent, P. Serna (équipe de l’IHRF) sur les enjeux de l’histoire de la révolution française aujourd’hui. (titre à définir).
-         Sous la direction de L. Colantonio « Les usages publics de l’histoire en Europe : quels nouveaux enjeux ? » qui fait suite à la journée d’étude du CVUH d’avril 2009 sur ce thème.

Participation du CVUH à la fête de l’Humanité en septembre 2011. Blaise Dufal assurera le contact avec les organisateurs pour une présence à l’Agora sur le thème possible d’une vigilance citoyenne.

Proposition d’une journée d’étude en mai 2012 par Anne Jollet permettant de réfléchir au positionnement des pouvoirs publics, du monde de l’histoire des citoyens autour des archives. Laurence propose de prendre contact avec Yann Potin pour entrer en relations avec les archives nationales.

Proposition faite par O. Le Trocquer : organisation par le CVUH de balades historiques critiques autour de  monuments parisiens (exemple des alentours de la CNHI).

Le principe d’une réunion de rentrée du CVUH en septembre est retenu, ainsi que celui d’une assemblée générale de l’association entre fin janvier et début février 2012.

Site Internet de l’association :  L’ancien site a été transféré pour faciliter sa maintenance chez un autre hébergeur par Véronique Servat. Sa structure est devenue celle d’un blog. Pour l’instant, le contenu est transféré, et l’aspect du site est évolutif. Pour une lisibilité plus grande, il est souhaitable d’y ouvrir des pages permettant de créer des rubriques qui permettront de parcourir le site sans avoir le nuage de mots-clés pour seule entrée. La nouvelle adresse du site du CVUH est : http://cvuh.blogspot.com/ . L’ancien site reste ouvert avec un lien vers le nouveau pour le moment.

Remarque d’O. Le Trocquer: il aurait été souhaitable que le transfert du site et le passage à une structure  blog, qu’il juge pour sa part moins lisible, soient discutés en AG.

Plusieurs membres répondent qu’il y a déjà eu discussion à propos du site et qu’il fallait avancer.

Véronique Servat qui a effectué le transfert des articles précise qu’étant donné la tâche importante, seul le transfert du contenu a été effectué, que ce dernier n’a pas été altéré, et qu’à partir des remarques constructives et des propositions qui lui seront soumises, elle est à la disposition de l’association pour le faire évoluer. Ainsi, l’idée de faire apparaître des rubriques, dans le but d’obtenir une meilleure lisibilité a été retenue.

L’assemblée est levée à 12h30.







1 commentaire:

chris a dit…

Bonjour,
je suis étudiant en communication, en fin de Master2, "dynamiques culturelles et circulation des savoirs". Mon stage consiste à conseiller le maire d'une commune de l'oise sur la valorisation d'un site historique de la première guerre mondiale. Le but du maire est touristique, mon but est éducatif (pour adultes surtout, y compris les nouveaux habitants). J'aimerais avoir l'opportunité de dialoguer ou au moins d'avoir votre opinion sur ma proposition d'un événement orienté plus sur travail de la mémoire et "devoir" d'histoire en rassemblant les associations locales: théatre amateur, dessin, Education populaire. autrement dit, comment transmettre le raisonnement critique du présent sur le passé et non pas se souvenir d'un passé inaccessible pour notre mémoire. Je conçois aussi des expositions sur la mémoire, l'histoire et les patrimoines locaux. Une question associée serait: que pensez vous des usages politiques et touristiques dans l'espace publique de panneaux d'interprétation? car mon travail est finalement un travail de communicant et non d'enseignant.

Merci pour vos articles, et j'espère à bientôt!

Bien cordialement,

Christophe Leclerc
christopheleclerc75@gmail.com